Salle de réception Adèle H

HUGO Adèle (1830-1915) : fille cadette de Victor Hugo.

Sainte-Beuve, son parrain, a écrit des vers ambigus laissant à penser qu’il s’est plu à imaginer qu’il pouvait être son père.
Hugo lui aussi exprima dans des vers des doutes sur sa paternité : « J’ignore, ange endormi, si je suis votre père, / Mais votre petitesse est grande, et vous défend ; / Mais étant un enfant, vous êtes mon enfant. / Ma bénédiction vous adopte. »

Les contemporains (Balzac, Janin…) la jugeaient très belle.
Au début de l’exil, à Jersey, elle tient un journal, à la demande de Hugo, où elle consigne, entre autres observations, les propos marquants de son père. Elle occupe une bonne part de son temps à la musique, et pense écrire un livre sur la libération des femmes. À partir de 1854, l’officier anglais Albert Pinson fréquente les Hugo, et participe à quelques séances des tables parlantes.

À Guernesey, en 1856, elle est atteinte d’une grave maladie psycho-somatique, qui se manifeste par des crises de nerfs, du délire, de la fièvre, et une gastro-entérite aiguë.

En 1863, elle part à la poursuite de Pinson. Prétextant qu’elle se rend à Malte, elle va en réalité à Halifax. En septembre, elle annonce son mariage. Hugo croit à cette nouvelle, la publie, et s’y résigne. Mais le 11 novembre, elle écrit à son frère François-Victor qu’elle n’est pas mariée. Hugo l’apprend le 1er décembre, et se promet alors de faire revenir Adèle, de l’arracher à son obsession, et de tout faire pour réparer sa honte et son malheur. Il lui envoie régulièrement de l’argent.

En 1866, elle en demande pour rentrer en Europe, mais l’utilise pour suivre le régiment de Pinson à la Barbade.

l'histoire des Hugo ,Pierre et Jean  arriéres et arrieres petits fils de Victor Hugo ,Jean Hugo, né le 19 novembre 1894 à Paris 16ᵉ et mort le 22 juin 1984 au mas de Fourques, à Lunel, est un peintre, décorateur, illustrateur et écrivain français ,et pére d'Adele Victorine Hugo qui est artiste peintre et vit au Mas de Fourques dans la propriété des Hugo ,notre amie depuis 15ans ,et sera la maraine désignée de la Villa Maziere de Saint Loup ,ou ses oeuvres seront exposées en permanence 

« Comme la nuit tombe vite ! Le jour, en cette saison, Comme un voleur prend la fuite, S’évade sous l’horizon. » (Victor Hugo - Nuits d’hiver

×